Actualités



Confinement : Navel et Sonia sous la menace d'amendes

Le député François-Michel Lambert s'indigne et compte demander des explications au gouvernement. 

Cliquez 



La journée du 17 mai est l’occasion de rappeler que la France reste pleinement mobilisée dans la lutte contre la stigmatisation et les violations graves des droits humains dont sont victimes les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres (LGBT) partout dans le monde.
 
Depuis 2005, le 17 mai marque la célébration de la journée internationale contre les lgbt-phobies
Cette journée a pour vocation d'être un évènement rassembleur, de lier toutes les personnes qui se sentent concernées par ces phénomènes ou ce combat, quelles que soient leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.
La journée est célébrée dans plus de 70 pays au monde ! Une victoire qu'il faut tempérer car 75 pays érigent toujours en délit les relations homosexuelles…
 
En 2000 l'Europe prend une directive en matière d'emploi, elle interdit toute forme de discrimination, y compris fondée sur l'orientation sexuelle. En 2009 une clause horizontale est introduite par le Traité de Lisbonne, celle-ci permet d'intégrer la lutte contre les discriminations dans toutes les politiques et actions de l'UE.
Le principe d'égalité de traitement est un droit fondamental . Cependant, en 2017 les chiffres montrent que le travail doit continuer :
 
91% des Européens ont été témoins de comportements négatifs car un de leur camarade était vu comme LGBTQI
2/3 des personnes LGBTQI cachent leur orientation ou leur identité sexuelle par peur ; 1/3 des personnes LGBTQI ont  été agressées ou menacées en raison de leur sexualité
 
Notre parti défend et défendra toujours les initiatives de protection et de prévention en direction des populations LGBT, nous proposerons et soutiendrons tous les textes législatifs qui mettent en avant les actions éducatives, d'information et de soutien. Nous serons toujours un rempart contre l'homophobie d'où qu'elle vienne. Nous sommes des promoteurs du vivre ensemble, sans haine ni rejet, avec bienveillance et humanisme.

Twitter:
@lef_lgbt


Création d'un nouveau mouvement politique écologiste.

Communiqué de Presse Liberté Ecologie Fraternité. Paris, le 8 février 2020

Nous écologistes de LEF, prenons pour triptyque ces engagements : 

- Liberté de conscience,  d’innover d’expérimenter localement, dans le respect de la démocratie, de la laïcité et des réalités locales.

- Écologie parce qu’il faut mettre l’écologie juste et citoyenne au centre de notre modèle de développement comme gage d'égalité entre tous nos concitoyens face aux bouleversements à venir.

- Fraternité parce qu'elle est la condition d'une écologie partagée et humaniste : la lutte contre le dérèglement climatique est une question de solidarité internationale entre les pays, comme de solidarité locale entre les hommes et les femmes en France et en Europe.

 

Le choix de l'écologie responsable et solidaire a présidé à la création de l'UDE. De nouveaux adhérents nous rejoignent, des partenaires nous font confiance. Mais victimes d'une tentative de putsch par des gens malhonnêtes, nous avons saisi la justice. Nous ne voulons pas que notre mouvement soit pollué par de troubles alliances électoralistes, des manquements aux valeurs ou des comportements individuels peu scrupuleux.

Le temps de la justice n’est pas le temps politique. Un premier jugement en référé qui oppose les dirigeants légaux de l’UDE, Marie-Pierre et François-Michel Lambert, aux usurpateurs qui se prétendent comme tels, est mis en délibéré. Une plainte pour escroquerie, faux et usage de faux  avec constitution de partie civile est également déposée par notre avocat contre cette petite bande. 

C'est pourquoi nous créons ce nouveau mouvement écologiste afin de ne plus être associés à ces pratiques frauduleuses. 

 

Il est essentiel que l'écologie soit éthique, qu'elle rassemble et dépasse les logiques partidaires.

Les combats se mènent sur les territoires où sont mobilisés jeunes et citoyens en faveur du climat et de la nature, où agissent des élus qui veulent que les accords de la Cop 21 Paris ne restent pas lettre morte.

LEF sera acteur des villes et régions en transition, que l'écologie rend plus douces et plus durables, vivables, rééquilibrées. 

LEF sera acteur de la transformation des territoires ruraux vers des modèles de développement réconciliant l'agriculture et l'environnement, basé sur l’économie circulaire,  l'éducation à l'environnement, la préservation de la biodiversité, les énergies renouvelables, des services publics renforcés, une  économie équitable innovante et coopérative.

LEF aura à cœur de défendre une France et une Europe qui s'inscrivent résolument dans l'innovation territoriale pour déployer des politiques à même de protéger notre avenir et celui de la planète. 

 

Marie-Pierre Bresson, Présidente de LEF.

François-Michel Lambert, Fabienne Gambiez, Christophe Rossignol, membres fondateurs.

Osons les "coalitions climat dans nos territoires"

Alors que l'écologie devient enfin le prisme à travers lequel tout le monde présente sa campagne pour ces municipales 2020, osons, dans nos territoires,  penser l’écologie comme un objet partagé et non exclusif  à l'écoute des habitants - même sceptiques - mais qui se questionnent. Car l'écologie n'est pas un simple slogan qui se décline mais une construction difficile qui ne s'impose pas. Construisons ensemble des coalitions climat avec les responsables politiques et associatifs, les ONG, les entreprises, les citoyens. 

3 députés quittent LREM, tout comme l'avait fait François-Michel LAMBERT

Trois députés de moins, rien que cette semaine. Le parti présidentiel comptait 314 députés en 2017. Ils ne sont aujourd'hui plus que 300. Frédérique Tuffnell est la dernière partie. Dans une lettre à son groupe politique, elle met en avant le manque d'écoute du gouvernement sur la réforme des retraites. "On est arrivé sur une réforme qui bloque, qui ne passe pas. J'en suis arrivé à un niveau de blocage moi-même", explique la députée de Charente-Maritime.

Pesticides interdits : révélations sur l’intense lobbying des industriels jusqu’au sommet de l’Etat

« Le Monde » révèle les manœuvres des géants de l’agrochimie pour faire annuler un article de loi interdisant la production en France et l’export de substances interdites en Europe en raison de leur toxicité.


Bonne année 2020 !

Forte de sa représentation parlementaire, de ses effectifs militants et de nombreux élu-es investis dans les territoires, l'UDE a présenté ses vœux le mercredi 29 janvier au café "Le concorde" situé au 239 Boulevard Saint-Germain, 75007 Paris. De nombreux député-es sont venus nous rencontrer et les échanges furent passionnants.

Le congrès mondial de l'IUCN. Une mobilisation importante !

Répondant à une interview du magazine "Génération entreprendre" François-Michel Lambert rappelle la portée et l’importance de cet événement pour la planète mais aussi pour notre métropole qui se trouve au carrefour de ces enjeux de préservation de la nature et de la biodiversité. (A lire ici)

Osons la "coalition climat" sur Paris

Alors que l'écologie politique devient enfin le prisme à travers lequel tout le monde habille sa campagne sur Paris, peu de monde ose proposer enfin un large rassemblement politique qui fasse demain de l'écologie un objet partagé et non exclusif  à l'écoute des habitants - même hostiles - mais qui se questionnent. Car l'écologie n'est pas qu'un simple slogan qui se décline mais une construction difficile qui ne s'impose pas et qui se pose toujours en débat. Aussi ais-je souhaité, avec beaucoup d'autres et à Paris, proposer avec notre mouvement politique une coalition diversifiée des nouvelles de forces plurielles favorables à cette "coalition climat" qui appartienne d'abord aux parisiens et aux parisiennes. Cette coalition climat, c'est d'abord à vous de la construire !